Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La part des anges

    Au Musée d'Art et d'Histoire de Cognac, une exposition contemporaine occupe une salle du musée sous le titre de " Extra-ball".
    Ce titre un peu énigmatique évoque, je suppose, la bille gratuite qu'offre le billard électrique lors d'une partie gagnante.
    Sont présentés : Martin BARRE,Simon HANTAI, Sol LEWITT, Jean-François MAURIGE, Vera MOLNAR, François MORELLET, Olivier MOSSET,François RISTORI,Georges Tony STOLL.
    Dans le contexte général du musée, où sont conservées de nombreuses œuvres provenant de dons de familles liées à l'activité commerciale du cognac (peintures des écoles du Nord suite aux liens historiques entre la Charente et les Pays-Bas), cette exposition contemporaine arrive un peu comme un O.V.N.I. En outre, les murs de la salle couverts d'une sorte de papier peint Matisséen proposent une curieuse concurrence avec les œuvres plus habituées à la blancheur des cimaises.
    L'extrême légèreté des toiles de Vera MOLNAR ou de François MORELLET, l'ascétisme des œuvres de François RISTORI ou d'Olivier MOSSET semblent planer au-dessus de cet univers chargé d'histoire du musée. On apprend, dans la visite du musée des arts du cognac, que dans les fûts, la partie du précieux liquide qui s'évapore s'appelle "la part des anges". Voilà bien le titre que j'aurais donné à l'exposition de nos peintres contemporains.

     

    Claude Guibert 

     

     

  • Les vacances de Monsieur Viallat

    A la médiathèque Benjamin-Rabier , à La Roche sur Yon, une exposition est consacrée à Claude Viallat pendant ces mois d'été.
    Le travail du peintre est bien connu et Claude Viallat poursuit son chemin entamé il y a une trentaine d'années. Peut-on dire pour autant : "Rien de nouveau sous le soleil ?" . Je crois que non. En effet, par cette belle journée d'été baignée de soleil et de chaleur, j'ai eu l'impression d'assister, à la médiathèque de La Roche sur Yon aux "Vacances de Monsieur Viallat". Il n'y a rien de péjoratif ni d'irrévérencieux dans cette formule empruntée à Jacques Tati.
    Claude Viallat, on le sait, a travaillé sur de nombreux supports, le plus souvent des morceaux de tissus de nature différente ( dentelle, bâche, drap, et c…), jouant à l'infini sur ces divers matériaux.
    Dans les œuvres récentes exposées ici, c'est la toile entière de parasol et la tente de camping complète également qui servent de support (et de surface !) à son questionnement continu sur la peinture. Le support n'est plus un fragment ou un assemblage de fragments anonymes. L'objet est identifiable clairement et ajoute un sens à l'exposition. Pour un peu, j'attendais le ballon de plage et la bouée "Viallat".
    Je prends donc date avec curiosité pour suivre les aventures de Claude Viallat, toujours surpris de ne le voir jamais se répéter.

    Claude Guibert

    Exposition Claude Viallat Médiathèque Benjamin-Rabier , Esplanade Jeannie-Mazurelle, LA ROCHE SUR YON (85)